Le bruit: l’enjeu de santé des aéroports

Réduire le bruit des avions est en enjeu de santé publique, notamment à proximité des aéroports. Selon l’emplacement de la station et le type de trafic aéronautique à observer, cette sélection est parfois insuffisante ou impossible à réaliser. Elle doit être alors couplée à d’autres procédés qui seront détaillés dans le paragraphe concernant le choix du site. La possibilité d’une reconstruction audible en temps différé de l’événement enregistré peut s’avérer intéressante particulièrement en site urbain afin de diminuer les confusions des sources de bruit. Nécessitant une importante place mémoire, cette option pourrait être limitée aux événements sonores les plus bruyants. L’unité de transmission des données assure le transfert des données de mesures brutes (ou calculées) à un système de traitement central. La périodicité des transferts automatiques devra être précisée (selon que l’on désire une visualisation rapide ou se contenter d’un différé de 24 heures, avec dans ce cas un transfert toutes les 24 heures la nuit lorsque le trafic est faible ou nul). La durée minimale et la fiabilité sont les deux critères prépondérants qui déterminent le choix d’un mode de transmission des données. Le transfert manuel ou automatique s’effectuant par modem supportant le protocole RNIS (Numeris) est conseillé pour des raisons de rapidité de transfert. En effet, les temps de transfert avec un système utilisant le réseau téléphonique commuté (RTC) peuvent s’avérer trop importants suivant la dimension des fichiers de résultats à transférer. Nécessitant l’installation d’une ligne téléphonique, ce mode de transfert peut ne pas convenir lors de l’utilisation de balises mobiles. Un mode de transmission par le réseau GSM (voie hertzienne) est alors, dans ce cas, envisageable malgré une augmentation du temps de transfert. L’unité de transmission sera disposée à proximité du mât support du microphone dans un boîtier de conditionnement étanche, ventilé, chauffé et sécurisé. Elle comportera également une batterie servant à l’alimentation des différents éléments en cas de coupure électrique. Le choix de la meilleure source radar disponible doit se faire en tenant compte d’une part de la nécessité de disposer d’une source suffisamment précise pour réaliser une trajectographie de bonne qualité, d’autre part de la nécessité de disposer d’une source permettant d’accéder aux informations type d’avion et indicatif de vol. Le tableau ci-dessous indique pour chaque source radar la richesse du déport et la précision du positionnement. Source: Fouga Magister.

Advertisements