Extraordinaire pyramide de Gizeh

Dernièrement, j’ai eu la chance de voir de mes propres yeux la pyramide de Gizeh. C’était dans le cadre d’un voyage de groupe en Egypte, et je crois n’avoir jamais été aussi impressionné par une construction humaine. L’Egypte compte pourtant son lot de temples incroyables, mais rien, absolument rien ne peut se comparer selon moi à la beauté épurée de cette pyramide gigantesque. Car la pyramide de Gizeh n’est pas seulement impressionnante : c’est aussi la seule des Sept Merveilles de l’Antiquité encore existante ! Elle a été admirée durant des siècles, et a aussi été l’objet de nombreux désaccords entre spécialistes. Elle a même donné lieu à des théories extravagantes, comme celle voulant que ce soit en fait une aire d’atterrissage pour les vaisseaux extraterrestres. Une autre veut que la pyramide abrite une prédiction de l’avenir, une prophétie que les spécialistes et les théologiens illuminés tentent régulièrement de découvrir. La réalité, pour être plus terre-à-terre, n’en est pas moins étonnante. La pyramide fut en réalité construite pour le pharaon Khéops, le fils du pharaon Snéfrou. Le fait qu’elle soit la plus haute pyramide d’Égypte est connu. Mais saviez-vous également qu’eelle était à l’origine recouverte de calcaire blanc afin de pouvoir briller au soleil ? C’est ce qu’ont démontré les nombreuses études dont elle a fait l’objet. Vers 1880, elle fit pour la première fois l’objet de mesures précises par Sir Flinders Petrie. Haute de 146 m à l’origine, elle se composait de plus de deux millions de blocs de pierre et fut construite avec une telle précision que sa base formait un carré presque parfait de 230 m de côté ! Pour vous donner une idée du chantier, il fallut probablement jusqu’à 100 000 hommes et 50 années pour la bâtir ! À ce sujet, les estimations des spécialistes varient considérablement, de même que les dates avancées. Pour l’anecdote, un bateau en cèdre fut découvert non loin de la pyramide en 1945, dans l’une des cinq fosses à bateaux creusées autour. Il est aujourd’hui exposé au musée du Bateau solaire. Il était peut-être destiné à transporter le pharaon mort avec le dieu solaire au cours du voyage de ce dernier à travers le ciel le jour et le monde souterrain la nuit. À proximité se dresse aussi la pyramide de Khéphren, le fils de Khéops. Giovanni Belzoni, un hercule de foire devenu pilleur de tombe, parvint à pénétrer dans la pyramide en 1818, et découvrit que des pilleurs s’y étaient déjà introduits. Le Sphinx de Gizeh est proche de la pyramide de Khéphren et, près de lui, s’élève une troisième pyramide plus petite que fit construire son fils Mykérinos. Il semble qu’à son époque, moins de ressources étaient consacrées à la construction de pyramides. Et c’est tant mieux. La pyramide de Gizeh n’en paraît que plus unique et inégalable. Et puis, si les pharaons avaient continué à voir aussi grand, l’Egypte aurait fini par ne plus être qu’une succession de pyramides entre lesquelles les habitants auraient eu du mal à circuler ! Si vous souhaitez la visiter un jour, je vous recommande de passer par une agence de voyage de groupe comme celle par laquelle nous sommes passés : elle propose des visites privatives, à l’écart de la foule de touristes. Et vu le succès des monuments d’Egypte, c’est indispensable pour profiter pleinement de la beauté du pays ! Allez sur le site de ce voyagiste spécialisé dans le voyage pour comité d’entreprises, ils sont très bons.

3246854

Advertisements