Bayrou fait de l’entrisme

Alors que s’ouvre son université d’été ce vendredi, le Modem a finit par accepter de rejoindre la giron de la droite pour faire une place à ses candidats sur le listes régionales constituées par LR et l’UDI. Entre le Modem de François Bayrou et le parti «Les Républicains» conduit par Nicolas Sarkozy, c’est : «Je ne t’aime pas ! Moi non plus.» Rien ne les rapproche, rien ne les rassemble mais tout les réunit, dès qu’il s’agit d’élections. Un sujet qui ne sera pas abordé, ni de près ni de loin, par l’université d’été de la formation de François Bayrou qui démarre vendredi. Ces trois jours seront consacrés aux grands dossiers du moment, loin des contingences électorales qui pourtant occupe, depuis la rentrée, les dirigeants du Modem. Avec comme seul et unique objectif : parvenir à un accord avec «LR» de manière à engranger un maximum d’élus. Le leader centriste qui n’a dû son élection à la mairie de Pau qu’à la suite du revirement de l’ex-UMP local en sa faveur sous la pression du maire de Bordeaux Alain Juppé, a déjà dit tout le mal qu’il pensait de Nicolas Sarkozy dans un brûlot au vitriol intitulé Abus de pouvoir. De son côté l’ex-locataire de l’Elysée en mal de revanche électorale ne se prive pas de dauber sur le «bègue», lui imputant sa défaite de 2012 en ayant appelé «à titre personnel» à voter pour François Hollande entre les deux tours de l’élection présidentielle. Pourtant, les deux formations partent sur les mêmes listes aux prochaines élections régionales. Le Modem cherche de l’espace après l’accord conclu entre le parti Les Républicains et l’autre grande formation centriste, l’UDI, pilotée par le député et maire de Drancy, Jean-Christophe Lagarde. Un accord qui prévoit une répartition à 70% pour le parti dominant de l’opposition et 30% pour les centristes, même dans les régions où ils conduisent les listes comme en Bourgogne-Franche-Comté, Centre et Normandie réunifiée. Pour se faire de la place, le Modem doit donc jouer des coudes. Sur l’Ile-de-France, l’accord a été conclu sans problème avec la liste conduite par Valérie Pécresse. Marielle de Sarnez, le bras droit de François Bayrou, figurera sur la liste en position non éligible pour «la pousser». Yann Wehrling la tête d’affiche du Modem devrait y décrocher, lui, une place éligible. Dans le centre, la place du Modem sur les listes LR-UDI ne se discutait même pas. D’abord parce que le parti du maire de Pau y dispose encore d’un solide réseau d’élus dans une région à la sensibilité centriste prononcée. A commencer par la sénatrice Jacqueline Gourault, fidèle parmi les fidèles de François Bayrou, et Marc Fesneau, secrétaire général du Modem et maire d’une petite commune du Loir-et-Cher. En Normandie, le candidat de l’union de la droite, l’ancien ministre de la Défense de Nicolas Sarkozy, Hervé Morin, qui a renoué les liens avec Bayrou après 2012, cherche à se faire également une place sur sa liste aux réprésentants du Modem qui pèsent d’un poids non négligeable sur la région. En Bourgogne, la configurations’avère plus complexe. François Sauvadet, député et président du conseil général de Côte-d’Or, n’a pu s’imposer face à son concurrent sarkozyste, Alain Joyandet, que grâce à l’intervention du boss lui-même. Un sauvetage qu’il paye au prix fort. Il a dû consentir à une répartition à 75%-25% entre centristes et «LR». Ce qui ne laisse plus aucune place aux troupes de Bayrou. Du coup, celles-ci envisagent de monter leur propre liste. En Rhône-Alpes-Auvergne, après avoir longtemps juré, main sur le cœur, qu’il était hors de question pour les centristes de partir au suffrage «main dans la main» avec Laurent Wauquiez à cause de ses positions jugées trop droitières, le chef de file du Modem dans cette région, Patrick Mignola, s’est ravisé durant l’été. Un revirement mal compris par les militants locaux. «Laurent Wauquiez a topé sur tout ce que nous lui demandions, y compris en termes programmatiques et il a mis de l’eau dans son vin. Son discours est désormais beaucoup plus modéré», explique Marc Fesneau pour justifier ce changement de pied.

Advertisements